Les Outils de Relaxation

La Respiration :

La respiration naturelle circule en va-et-vient, elle n’est pas le produit de notre volonté. Les éléments extérieurs ont une influence sur notre vécu émotionnel, ce qui peut modifier notre respiration. Améliorer la qualité de cette dernière, permet de cheminer vers un meilleur équilibre.

La Relaxation de base – Visualisation :

– La relaxation de base est induite par différentes techniques qui visent à un lâcher-prise des tensions corporelles et psychiques afin de retrouver un état harmonieux. Cet état de relaxation particulier permet une ouverture de notre champ de conscience et un libre accès à nos propres ressources et à notre créativité.

– La visualisation est un processus d’activation ou de réactivation des expériences sensorielles ou émotionnelles positives. L’apprentissage et l’entraînement régulier permettent de développer des ressources et des stratégies d’adaptation sur lesquelles la personne va s’appuyer dans ses projets futurs.

Le Training Autogène de Schultz :

Schultz le nomme comme « une méthode de relaxation par auto-décontraction concentrative ». La personne est en capacité de reproduire l’état de détente et par l’entraînement régulier de réduire les tensions corporelles et psychiques et les effets du stress. Les techniques de Schultz permettent à la personne d’être autonome et responsable de son mieux-être.

La Relaxation progressive d’Edmund Jacobson :

Cette méthode vise à atteindre l’état de relaxation en prenant conscience de la différence entre la tension et le détente musculaire ; cet apprentissage permet à la personne de réduire sa tension musculaire dans les activités de la vie.

La Relaxation dynamique :

Elle se pratique à partir d’une relaxation de base, avec un entraînement spécifique qui se développe progressivement en trois degrés qui ne peuvent être pratiqués indépendamment.

– Le premier degré est un stade de concentration avec le corps. La personne selon Jean-Pierre Hubert « percevra passivement la récupération de ses organes et de ses muscles puis se trouvera dans l’obligation de se situer et en quelque sorte de s’incorporer, ce qui rejoint trois éléments les plus importants du Raja Yoga ». Le premier degré : stimule les centres respiratoires, la secrétion de la glande thyroïde et celle de la glande médullosurrénale.

– Le deuxième degré est un stade de contemplation du corps qui amène la pleine conscience de nous-mêmes à travers notre propre représentation.

– Le troisième degré est un stade de méditation et de dépassement de soi. La personne apprendra à se confronter à son manque fondamental plutôt que d’essayer de le combler. Au-delà de toute technique, c’est « dans le silence que naît la vérité de l’être ».

Le Training Autogène Modifié (TRAM) :

C’est une méthode entre la relaxation traditionnelle statique et la relaxation dynamique.

La Bio-Energie :

Lowen la définit comme « un moyen de comprendre la personnalité par le biais du corps et des processus énergétiques qui s’y déroulent ».

Le travail bio-énergétique va amener des vibrations dans le corps qui vont progressivement libérer les cuirasses corporelles, les blocages énergétiques, les angoisses liées aux affects…

Les exercices de Bio-Energie sont indiqués même chez une personne malade en adaptant le programme selon les aptitudes. L’approbation du médecin traitant ou spécialiste est nécessaire dans les cas de Hernies Discales, Arthroses, Compressions Nerveuses… Mais ces problèmes médicaux ne sont pas des contre-indications systématiques.

Un principe à respecter : Ne jamais aller au-delà de ses capacités, ne pas forcer mais rester à l’écoute de son corps pour cheminer à son rythme vers moins de blocages.

Les exercices pratiques favorisent la prise de conscience des tensions musculaires et la détente peut se développer à partir du lâcher prise : « Je laisse faire… J’observe ».

Le Toucher-Détente :

C’est un outil de communication privilégié pour favoriser le lien à l’autre, de soi à soi. Comme le décrit Joël Clerget « il n’y a pas de dychotomie entre la parole et le corps car toute parole implique le corps, se plie et se déplie en lui ». L’image du corps fournit une base à notre identité. Notre corps est le lieu de l’intimité et de l’apparence. Il est la frontière entre notre Moi et le monde, l’interface entre le besoin, le désir de la réalité, et le fantasme. Expérimenter le toucher-détente permet donc de mobiliser le patient dans son vécu corporel, créant ou renforçant ainsi une conscience de soi, une meilleure cohésion interne par la perception des limites du corps.

La Relaxation et le son :

Cette pratique fait appel aux sons de la voix et/ou aux bols Tibétains pour introduire ou approfondir la relaxation. Les bols chantants utilisés sont constitués d’un alliage de sept métaux, ce qui leur donne des propriétés vibratoires importantes et une qualité de son harmonique. Les ondes sonores circulent dans la globalité du corps et provoquent une relaxation profonde.

Le Rebirth énergétique du souffle :

L’hyper ventilation, une expérience à vivre qui permet l’ouverture entre soi et l’environnement, un relâchement des tensions et des blocages, une meilleure circulation des énergies.